Accueil du site > Maurice Denis > Hors les murs > Sur les traces de Denis décorateur

Sur les traces de Denis décorateur

Maurice Denis a été un artiste décorateur prolifique, ornant de peintures et vitraux près de cinquante édifices durant sa longue carrière. Si la plupart des décors réalisés dans les années 1890-1910, en particulier dans des hôtels particuliers, ont aujourd’hui disparus (ayant pour beaucoup rejoint des collections de musées), beaucoup de lieux publics abritent encore de vastes ensembles, à (re)découvrir !



À Paris

Petit Palais, Musée des beaux-arts de la Ville de Paris :
Le décor de L’Histoire de l’art français qui orne la coupole Dutuis, achevé en 1925, est l’unique intervention de Denis dans un musée.

Théâtre des Champs-Elysées :
Denis peint en 1912 L’Histoire de la musique, décor de la monumentale coupole de la grande salle de ce théâtre bâti par les frères Perret, sous la conduite de Gabriel Thomas.



Eglise du Saint-Esprit :
Denis couvre en 1934 la grande abside de cette église en béton armé construite par Paul Tournon, qui possède un ensemble complet de fresques des années trente.



En Ile-de-France

Église Sainte-Marguerite, Le Vésinet :
L’église du Vésinet est un édifice remarquable par son caractère architectural et pour les œuvres décoratives de Denis, entièrement restaurées, peintures et vitraux à découvrir dans les chapelles du chœur et dans le déambulatoire. Premier décor religieux de Denis encore en place, réalisé autour de 1900.



Eglise Saint-Louis, Vincennes :
Ensemble artistique exceptionnel de l’Entre-deux-guerres, avec des peintures murales de Denis, en particulier la grande abside achevée en 1927.



Eglise Notre-Dame-de-la-Consolation, Le Raincy :
Eglise construite par Auguste Perret, surnommée la « Sainte Chapelle du béton » armée, qui abrite une superbe série de verrières conçues par Maurice Denis dans les années vingt.



Eglise des Missions, Epinay-sur-Seine
Pavillon des Missions réalisé pour l’Exposition coloniale de 1931, reconstruit ensuite à Epinay-sur-Seine, cette église renferme un ensemble de peintures et de vitraux des Ateliers d’art sacré, avec des peintures de Maurice Denis, George Desvallières, Henri de Maistre, …



En province et ailleurs

Eglise Saint-Nicaise, Reims
Joyau de l’Art déco, cette église installée au cœur de la pittoresque Cité jardin du Chemin Vert, abrite de superbes décors peints par Denis dans les années vingt (chapelles) et au début des années trente (baptistère).



Basilique Saint-François de Sales, Thonon-les-Bains
Maurice Denis réalise à Thonon-les-Bains ses dernières œuvres monumentales : deux grandes peintures murales et un chemin de croix qui seront installés à titre posthume, après sa mort accidentelle survenue en novembre 1943.



Chapelle Notre-Dame-de-la-Clarté de Perros-Guirec
Maurice Denis réalise en 1919 les quatorze tableaux du Chemin de Croix de cette chapelle, dont la construction fut ordonnée en 1445 par Pierre de Tournemine.



Eglise Saint-Paul, Genève
Cette église, construite dans un style roman modernisé au début de la Grande guerre, contient des œuvres majeures de Denis : il y peint l’abside monumentale en 1916, réalise l’ensemble des verrières de la nef (à partir de 1918), et la mosaïque du baptistère (1923).



Enregistrer au format PDF Imprimer au format PDF
Inscription à la newsletter

La newsletter donne chaque mois des informations sur l’actualité et les activités proposées par le musée. Pour la recevoir, inscrivez votre adresse e-mail ci-dessus

__________

Musée départemental
Maurice Denis

2 bis, rue Maurice Denis
78102 Saint-Germain-en-Laye cedex

01 39 07 87 87

Jours et horaires d’ouverture

Musée actuellement fermé


Correspondances du musée



Visite virtuelle du Musée





Suivez-nous sur

Inscription newsletter