Odilon REDON, "Fleurs étranges", vers 1910

Odilon REDON (1840-1916)


Fleurs étranges
Vers 1910
Huile sur carton, 50,8 x 26,5 cm
Dépôt du musée d’Orsay, Paris, donation Arï et Suzanne Redon
DPMD 1986.1

Plus âgé que les Nabis, Odilon Redon est considéré comme un maître par la jeune génération symboliste et Maurice Denis tient à le représenter à leurs côtés dans l’Hommage à Cézanne qu’il peint en 1900.
Auteur de nombreux bouquets de fleurs, en particulier à la fin de sa vie, Redon a toujours souligné l’importance de son rapport à la nature. Et il insiste sur le fait que l’imagination, qui joue un rôle central dans son art, plonge ses racines dans l’observation de la nature.
Dans cette esquisse, des taches de couleurs intenses devenant fleurs, papillons ou méandres indéterminés créent une impression de poétique irréalité.



< Les contemporains de Maurice Denis



Enregistrer au format PDF Imprimer au format PDF

En image...

Fleurs étranges, vers 1910
Fleurs étranges, vers 1910
Inscription à la newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information du Musée départemental Maurice Denis. Vous pouvez utiliser le contact de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et de vos droits.

La newsletter donne chaque mois des informations sur l’actualité et les activités proposées par le musée. Pour la recevoir, inscrivez votre adresse e-mail ci-dessus

__________

Musée départemental
Maurice Denis

2 bis, rue Maurice Denis
78102 Saint-Germain-en-Laye cedex

01 39 07 87 87

Jours et horaires d’ouverture

Ouverture le 18 septembre 2021


Portail des collections



Correspondances du musée



Visite virtuelle du Musée





pour plus d’infos cliquer sur les logos

Suivez-nous sur